Faune dangereuse!

02/12/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

 

La recette de notre aventure se compose de plusieurs ingrédients de natures différentes. Une vue différente à chaque réveil, des rencontres avec des personnes venues des quatre coins du monde, du soleil, de la pluie... Sans oublier le sentiment de vivre la belle vie, ou bien encore les difficultés engendrées par le fait de loger dans un van pas si grand que ça. Bref, mélangez gros moments de kiff et petites galères du quotidien et vous obtenez un gateau saveur aventure!


Mais une aventure n'en serait pas une sans son lot de dangerosités plus ou moins mortelles. L'hexagone est finalement une terre hospitalière en comparaison du pays continent qui abrite la faune la plus dangereuse du monde entier. Air, terre, mer, aucun secteur n'est épargné. Comme ils ont refusé de nous vendre un fusil à pompe au supermarché, nous avons décidé de nous renseigner sur nos pires cauchemars, car après tout il n'y a pas meilleur moyen pour se défaire de ses frayeurs que de s'instruire à leur sujet.


« Rassure-toi, les petites bêtes ne mangent pas les grosses ! ». Vous avez déjà entendu l'un de vos agaçants proches vous dire cela alors qu'un de ces foutus insectes vous passait devant les yeux, vous faisant frissonner ou crier, au choix. Voici quelques exemples australiens qui feront taire ce foutu proverbe pour de bon !



La Redback

 

Redback.jpg


La célèbre Redback fait partie de ces araignées que l'on préfère ne pas croiser. Illustre membre de la famille des veuves, elle inspire de suite la sympathie lorsque l'on sait qu'elle mange son amant après l'accouplement. Petite, son corp ne mesure qu'un centimètre de longueur, pour un total d'environ 3 centimètres avec les pattes. Noir comme le charbon, elle possède une tâche rouge facilement visible sur l'abdomen et le dos.


La Redback a déjà colonisé tout l'Australie. Il est donc possible de la trouver dans tous les endroits suffisamment sombres et secs. Peu agressive, il suffit de ne pas l'embêter pour être quasi certain d'éviter une morsure. Et heureusement, son venin de type neurotoxique engendre malaise, nausée, maux de ventre, douleur... Elle peut-être mortelle même s'il n'est pas impossible de guérir seul après plusieurs semaines.


Déjà rencontrée !



La Sydney Funnel web Spider

 

Funnel web.jpg


Moins célèbre que la redback, la Funnel Web de Sydney est pourtant l'araignée la plus dangereuse du monde. Imaginez-vous la pire des petites bêtes que vous aimeriez ne jamais rencontrer. Imaginez son boss. Imaginez le boss de ce boss. Et bien, la Funnel Web de Sydney est le boss du boss de ce boss. L'être de moins de 10 cm le plus abject existant sur terre !


Le mâle est 5 fois plus toxique que la femelle, et bien plus dangereux. En effet, une fois la nuit tombée il sort de sa tanière à l'affut d'une femelle, tel un jeune de 18 ans se rendant en boite les cheveux pleins de gel effet mouillé un vendredi soir.


Faisant approximativement 7 à 8 centimètres avec les pattes, les crochets de ce démons peuvent transpercer un ongle ou un jean. Son venin neurotoxique très puissant peut tuer un homme si aucun sérum n'est administré dans l'heure qui suit. Rassurez-vous, la Funnel Web n'a qu'une période d'activité restreinte. Elle ne sort de sa tanière que durant les premiers mois de l'automne. Watch your back!


Par chance, elle ne vit que dans Sydney et ses alentours.


Déjà rencontrée !



Le Taïpan du désert

 

Taipan.jpg


Passons aux serpents. Le taïpan du désert vit dans les zones arrides du pays des kangourous. Pouvant prendre des couleurs diverses selon les saisons, ce reptile est officiellement le serpent le plus dangereux du monde (Australie 2 – 0 le reste du monde). Une seule dose de son venin peut tuer 100 hommes, ou bien 250 000 souris, à vous de choisir.


Par chance, il est plutôt de nature peureuse, et aura tendance à fuir toute rencontre avec une bête trop grosse pour lui. Très peu de morsures sont recensées, et à vrai dire, c'est tant mieux.



Vu dans un zoo !



Le Brown Snake

 

 Eastern-Brown-Snake_big.jpg


Contrairement à son cousin Taïpan, le Brown Snake a colonisé les côtes et les grandes villes australiennes. Il est donc plutôt répandu dans l'est du pays, ce qui ne signifie qu'il est facile d'en croiser un, et les australiens ont toujours une espérance de vie correcte, rassurez-vous.


Ce gentil serpent est le deuxième serpent le plus dangereux du monde. Cela dit, il est objectivement bien plus dangereux que le Taïpan. Si son venin est légèrement moins virulent, le Brown Snake est bien plus agressif que son cousin, et affronter un humain n'est pas du genre à lui faire peur, pouvant même pourchasser un intrus sur une courte distance.


Seuls 2,4 mg de son venin peuvent tuer un homme adulte de 80kg en bonne santé en quelques minutes.


L'achat du fusil à pompe vous semble moins disproportionnée d'un coup hein ? Héhé !


Vu dans un zoo !



Le Common Death Adder ou “Vipère de la Mort”

 

 death-adder_big.jpg

 

Outre son nom français qui fait penser à un nom de vaisseau spatial, le Common Death Adder n'a rien à envier à ses deux frangins. Plutôt petit comparé aux autres, il passe l'essentiel de son temps camouflé dans dex feuillages. Sa neurotoxine est également du genre à pouvoir tuer toute une équipe de football, enfin vous connaissez la chanson.


Sa particularité est qu'il est le serpent le plus rapide du monde, capable de bondir sur sa proie à la vitesse d'une mégane coupée tunée conduite par un jacky nordiste qui aurait un peu trop bu.



La Box jellyfish, ou Cuboméduse

 

Boxjellyfish.jpg


Vivant dans les eaux chaudes du nord-ouest australien, la Cuboméduse est une tueuse née. Plutôt petite, ses tentacules peuvent atteindre plusieurs mètres de long. Ces derniers sont recouverts de dards qui peuvent transpercer la peau et injecter une neurotoxine extrêmement puissante. Les douleurs provoquées sont si atroces qu'elles peuvent provoquer un arrêt cardiaque, et des paralysies.

Entre faire un câlin volontaire à un Brown Snake qui a faim et vous retrouver près d'une cuboméduse, vous feriez bien mieux de choisir la première option chers amis ! En fonction de la surface corporelle touchée par les dards de cette méduse, la mort peut survenir en 30 secondes à quelques petites minutes si aucun anti-venin n'est administré.


Par chance, le simple port d'une combinaison de plongée / surf empêche les dards d'atteindre la peau. Dans tes dents la méduse !


Pas encore rencontrée, et c'est tant mieux !



Le Saltwater Crocodile

 

saltwater_crocodile.jpg


Enfin une bête pas venimeuse ! Cette espèce de croco vit dans les eaux douces et salées du nord de l'Australie. Ce chasseur hors pair est une vraie plaie, et un véritable danger pour les randonneurs débutants qui voudraient jouer les malins en s'aventurant dans des eaux troubles inconnues.


Comme le dit l'adage, si vous vous trouvez nez à nez avec l'un de ces reptiles, il est déjà bien trop tard. Le croco atteint des pointes de 30 km/h sur terre comme en mer. Et contrairement à vous, il n'a pas deux vitesses à passer avant d'y arriver.



Divers :


L'Australie est surtout la terre des mouches. Le centre du pays en été est un vrai enfer pour l'homme, car des centaines de mouches n'hésitent pas à assaillir les touristes inconscients. Nous en avons nous même vu un certain nombre au cour de nos déplacements, et c'était parfois assez lourd.


Certaines de ces mouches aiment également sucer notre sang. Croyez-moi, ça démange bien plus et bien plus longtemps qu'une piqure de moustique.


Les requins sont également nombreux, mais contrairement au mythe, sont plutôt loin des côtes. Les attaques sont rares, et pour une baignade classique au bord de l'eau il n'y a quasiment aucun risque. Mais le danger est réel, et il faut tout de même se méfier.

 

Shark.jpg


Il existe de nombreuses autres espèces très dangereuses, comme la pieuvre à anneaux bleus par exemple, mais les étaler ici serait un peu long. Bref, rassurez-vous, les rencontres avec ces bêtes sont extrêmement rares. Surtout, celles-ci fuient les hommes, et à moins de les voir (ce qui est déjà rare), et de les provoquer un peu, il n'y a quasiment aucune chance que les choses tournent mal. Mais l'Australie reste un pays où il faut faire preuve de prudence. Cette terre pleine de paradoxe est aussi accueillante qu'une table de raclette après une longue journée de ski, mais aussi redoutable qu'un essaim de frelons affamés.

 

blue ring octopus.jpg


L'aventure je vous dis !


Bientôt sur le blog, les photos de la superbe Sydney et de notre Van désormais customisé aux couleurs de notre frère Olivier.


Prenez-soin de vous !

Note: 5/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par papa med
le 06/12/2011 à 10:24:53
Vous avez oublié de citer un autre animal qui, à mes yeux est bien plus redoutable que tous ceux cités:
- le bipède humain, australopithèque,...
Doté d'un cerveau plutôt égoïste,il peut détruire pour s'accaparer les biens d'autrui.
Déjà rencontré.
Faites très attention si vous en rencontrez.
Par maman mehdi
le 06/12/2011 à 11:59:44
ah, les vilaines bebetes !!!
Par Yann Lo
le 06/12/2011 à 16:30:56
C'est cool d'un coté quand vous reviendrez , vous verrez les mouches que vous haïssez tant comme de gentilles petites habitantes inoffensives.
Par romain le chongi
le 06/12/2011 à 17:53:35
bon bah finalement je pense pas venir :D

Laisser un commentaire

Copyright © Marika et Mehdi Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.